Los Angeles, 2ème partie

Coquette comme pas une, la moto de la Nénette ne pouvait pas passer à Los Angeles sans s’acheter de nouveaux souliers, ça va de soi. Nous changeons donc son pneu arrière, usé plus rapidement que prévu ; nous lui choisissons un beau Metzeler tout noir et ça lui va à merveille !

 Après cet aparté, nous pouvons revenir à notre programmation régulière et rendre une visite au Getty Museum. Belle architecture, expositions assez moyennes mais l’ensemble de l’expérience en vaut la peine.

IMG_0680

Nous naviguons tout le samedi dans Los Angeles, Berverly Hills, Hollywood, Venice, Santa Monica, et la sensationnelle Mulholland Drive, à faire à tout prix. Au détour d’un boulevard, nos narines sont sollicitées par une irrésistible odeur de cuisine cubaine : Versailles. C’est authentique, c’est sans chichi, c’est délicieux. Une belle découverte.

IMG_0694

Au dimanche matin, nous quittons Los Angeles entraînés par un flot de voitures, comme on dit il y a du monde à la messe. À une station service, nous apprenons pourquoi : demain, c’est Remember Day et c’est férié… c’était donc cela ! Emporté d’enthousiasme devant cette opportunité de se souvenir des héros de la patrie, le peuple américain s’est levé et à l’unisson s’est écrié : « Yes, week-end ! » C’est ainsi que les routes et parcs nationaux furent pris d’assaut dans une communion dichotomique  avec l’asphalte et la nature. Malheureusement pour nous, nous étions en route pour Yosemite National Park, voilà c’est la vie ! Par miracle (c’est dimanche après tout), nous trouvons une place en camping à l’entrée du parc. Le lendemain, nous visitons le splendide parc Yosemite avec un million d’autres personnes que nous feignons d’ignorer pour ne pas gâcher notre plaisir d’être là. Pas facile. Une fois de plus, nous nous enfuyons ; et heureusement puisque dès la sortie du parc, tout redevient vivable et le paysage est encore à couper le souffle ! Des montagnes grandioses, des rivières claires, des chutes et des cascades majestueuses, des routes grisantes, des neiges éternelles, bref de quoi épuiser le dictionnaire des superlatifs.

 

La Nénette est peu de chose devant les séquoias de Yosemite
La Nénette est peu de chose devant les séquoias de Yosemite

IMG_0751

 

IMG_0744

Nous vous avons bien ajouté quelques images, mais celles de Ansel Adams constituent tant un meilleur hommage que nous vous renvoyons vers elles pendant que nous dégustons des tacos bien mérités à une roulotte de bord de chemin.

 IMG_0752

4 commentaires sur “Los Angeles, 2ème partie

Ajouter un commentaire

  1. allo! c’est vraiment super toute cette route ! J’ai bien envie d ‘essayer un jour! moi qui ne voulait rien savoir des É.U…. vous êtes en train de me convaincre! J’espère que Francis a songé à s’acheter une moto de la même année que celle de Fernande ha ha! Comme quoi la marque n’est pas gage de fiabilité! ÇA T’APPRENDRAS À ROULER EN BMW! hi hi Je vous aimes je pense à vous tout le temps tout le temps! Quand vous reviendrez, je vous fais un plat TYPIQUEMENT QUÉBECOIS, question de vous remettre dans le beat! ha ha! gros bisoux!!!!

  2. Wow – pause – wow – pause – WOW!

    Je vous lis en revenant de mes périples provincipaux (moins exotiques, j’en conviens, mais la fête foraine inopinée de Saint-Georges-de-Beauce a un je-ne-sais-quoi de surréel), et je me délecte autant des photos que des textes qui les accompagnent. Une plume remarquable se cache sous le casque de la Nénette. Avez-vous un P’tit Robert dans vos bagages?

    Mon coeur chavire à vivre par procuration le trip que vous vivez, cette ingestion hallucinante d’images, d’odeurs, de saveurs, de sensations (ici, je sniffe du lilas et je trippe, imaginez…) à emmagasiner pour voir, vivre et imaginer autrement son quotidien.

    Que votre route continue d’être aussi riche en couleurs, tant pour vous que pour vos suiveux!

    Je ne voulais pas courir le risque que Francis ne me reconnaisse pas, alors je signe de tout mon nom.

    Amélie Coulombe-Boulet, la ponctuation en feu

  3. Bon c’est décidé je veux un séquoia dand ma cour! Ce que ça peut être majestueux. Ce que vous vivez est fantastique. Faites-nous savoir quand vous serez sur le chemin du retour. Je commence a m’ennuyer sérieusement. Plein de bisous.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :